samedi 16 juin 2012

Dallas (2012)

Saison 1, épisode 1


2012 fait renaître la série la plus marquante des années 80 et la pari est réussi.


Pour la génération avant la mienne, Dallas était un véritable phénomène télévisuel. Et pour cause, la série qui a révélé Larry Hagman, Patrick Duffy et Linda Gray, incarnant respectivement « J.R. », "Bobby" et Sue Ellen Ewing, évoluant dans un luxueux ranch du Texas avaient dès 1978 tous les ingrédients du soap intrigant et prenant. Les téléspectateurs de l'époque ont véritablement été marqués par ces exploitants pétroliers et éleveurs de bétail, qui passaient le plus clair de leur temps à se déchirer.


Cette suite de 2012 garde ces mêmes ingrédients en y ajoutant une modernité exigée. Dès le générique, les « anciens » replongent dans le bain Ewing. L'épisode commence, les codes sont les mêmes, les personnages clairement cultes du programme font leur apparition, mais laisse une grande place aux petits nouveaux. Deux recrues de Desperate Housewives font leur apparitions : Jesse Metcalfe, qui incarnait John, le jardinier de Wisteria Lane interprète Christopher Ewing alors que Josh Henderson, ex-Austin, l'ancien neveu d'Edie Britt devient le nouveau John Ross. Comme annoncé, les deux garçons sont immédiatement en opposition. Alors que le premier, non sans dommages, cherche à implanter une nouvelle énergie écologique, le second veut se servir des terres familiales et exploiter le pétrole qui s'y trouve. Hors de question pour Bobby qui veut respecter la mémoire de sa mère. Les coups bas commencent. Il faut dire que le contexte s'y prête : Christopher est un enfant adopté, son cousin John Ross estime avoir droit aux privilèges qu'on lui refuse, la copine actuelle du bad guy a été volé à son cousin grâce à un stratagème qui explose au grand jour dès ce premier épisode, tandis que des alliances inattendues nous sont dévoilées, qu'un des héros est déjà mourant et la méthode universelle du chantage pointe à l'horizon.


Avec ce season premiere, Dallas (2012) montre qu'elle a clairement de la ressource, les rivalités et les trahisons d'antan ne sont pas loin, alors que les nouvelles se préparent et parviennent déjà à titiller. Qu'on ait connu ou non la série originale, les textes sont suffisamment bien écrits pour tous nous mettre dans le bain, le duo Hagman/Duffy a toujours une classe inouïe et la nouvelle génération au travers de ces deux acteurs principaux prouve qu'elle sait faire autre chose qu'exhiber une plastique de jeune premier. Réellement, la relève est assurée.


En conclusion, l'aspect "kitchouille" a peu de place dans ce pilote de Dallas. Fans de base des Ewing ou non, en selle ! Dallas, ça l'fait et en plus, ça cartonne déjà !


15,5/20

11 commentaires:

popa a dit…

T'es au taquet, ça commence tout juste !!
Je ne sais pas ce que ça donnera pour moi car je ne connais pas trop la série originale, mais j'ai lu aussi que ça avait cartonné alors ça donne envie de voir ! Ta description rend bien enthousiaste, du coup. Si la version 2012 dure encore 13 ans, j'imagine que JR n'ira pas au bout :-s
Sinon, à quand la suite de Côte Ouest ?

Sniv a dit…

Je ne sais pas si toutes les actrices de Côte Ouest seraient en état ! :D
Pourtant, ça m'exciterait plus que Dallas. Elle était une bonne salle d'attente pour le Club Do. Et puis, ce générique...
Dallas, je nuance un peu mon propos après le visionnage de l'épisode 2, même si c'était toujours sympa. Je pense que ça devrait te plaire et il n y aura que 10 épisodes dans cette première saison !

Vinsh a dit…

Je suis particulièrement circonspect face à cette série, dont je n'ai pas encore regardé le pilote. Je ne garde pas un souvenir impérissable du peu dont je me rappelle de Dallas dans les années 80. Ils étaient riches, alcooliques et je pigeais que dalle à leurs histoires. Aujourd'hui je crains le trucs kitsch et un peu démodé dans son principe...

Sniv a dit…

Non, très peu de kitch. Pas plus que dans un autre soap où la musique tient son rôle au moment des regards de la mort ! ^^
Ne t'en fais pas, moi non plus, je ne me souviens de rien à propos des histoires 80's et j'ai tout capté. Tu peux être aussi doué que moi, j'en suis sûr ! ^^

Le Dav' a dit…

Je vais mater ça dès son arrivée sur Tf1 :D

London25 a dit…

je ne savais pas trop a quoi m'attendre, et j'ai adore.
Le melange vieille generation Ewing et nouvelle fonctionne parfaitement. Les intrigues sont bonnes, les acteurs bons, je suis! (et on retrouve une nana de Veronica Mars saison 3 en plus en brune)
:-)

Sniv a dit…

Dav, tu nous en diras des nouvelles ! :D
C'est vrai London, que Dallas est plutôt addictive. Chaque épisode me plait. J'envie juste les gens (comme toi?) qui ont le scénario de la série originale bien en tête, parce qu'on sent les clins d’œil nombreux, mais on ne peut savoir en quoi, ils sont si jouissifs...

Anonyme a dit…

buy valium online valium navy drug test - purchase of valium

Anonyme a dit…

valium online no prescription want order valium - valium illegal use

Anonyme a dit…

buy xanax cheap xanax online no rx - xanax schedule two drug

Anonyme a dit…

Fantastic blog you have here but I was curious if you knew
of any message boards that cover the same topics discussed in this
article? I'd really like to be a part of group where I can get feedback from other experienced people that share the same interest. If you have any suggestions, please let me know. Kudos!

my web-site website